Stathursday: Merci, Mercier !

© Orange Pictures

Chaque jeudi, dans la rubrique “Stathursday”, nous zoomons sur des statistiques passionnantes fournies par notre datapartner Stats Perform. Cette semaine, nous mettons à l’honneur le milieu de terrain Xavier Mercier, qui, après six belles saisons en Belgique, part à la découverte d’une nouvelle compétition.

Le Français a fait le beau temps successivement du KV Kortrijk, du Cercle Brugge et de OH Leuven. En près de 200 matchs sur les pelouses belges, Mercier a donné exactement 60 assists et inscrit près de 40 buts. Il a d'abord aidé le Cercle Brugge et, ensuite, OHL à faire leur retour en Jupiler Pro League. Mais c’est surtout lors de ses dernières saisons avec OH Leuven que le milieu a démontré toute sa classe. Son talent n’a pas échappé au champion de Hongrie, le Ferencvaros. Cet été, Mercier déménagera donc de la Dyle au Danube.

Si la saison 2021-2022 s'était terminée après la compétition régulière, Junya Ito n’aurait pas été le roi des assists ; Xavier Mercier l’aurait en effet emporté. Le Français de 32 ans a servi ses coéquipiers à 14 reprises la saison dernière. Dans le classement Pro League Assist, il a terminé à la deuxième place derrière Ito (16). Si l'on recalcule les chiffres en fonction du nombre d’assists par match, Mercier (0,44) devance l’ailier japonais du KRC Genk (0,41).

Ce que Mercier fait mieux que n’importe quel autre joueur, c'est la création d’occasions. Durant la saison 2021-2022, il en a, en effet, créé 119 pour OH Leuven, soit une moyenne de 3,59 occasions par match. Personne ne peut suivre son rythme. Son premier poursuivant Stef Peeters (KAS Eupen) a créé 85 occasions (2,83 par match). Ito se trouve en troisième position avec une moyenne de 2,46 occasions par match. Mercier a également secoué les filets à trois reprises.

La saison dernière, le Français a eu un pied dans 17 buts, soit 40 % de tous les buts louvanistes. Du côté de OHL, personne n'a eu un impact plus important que Mercier. Et parmi tous les joueurs de Jupiler Pro League, le milieu de terrain atteint également un score très élevé dans cette statistique. Seuls cinq joueurs possèdent un impact supérieur : Youssef Maziz (53,3 %), Deniz Undav (48,7 %), Michael Frey (48,3 %), Faïz Selemani (41,86 %) et Jelle Vossen (40,48 %). 

Durant la compétition régulière, à l'exception du défenseur du RSCA Wesley Hoedt (418), personne n'a joué plus souvent le cuir dans le "final third" que Mercier (412). Cela souligne une fois de plus l’état d’esprit offensif du Français. Et même si le milieu de terrain peut sembler paresseux pour certains, il parcourt tout de même beaucoup de kilomètres. En moyenne, il en parcourt 10,3 par match. À OHL, seuls Casper De Norre (11,3 km/match) et Cenk Özkaçar (10,6 km/match) font mieux. Un footballeur avec des qualités intéressantes, c'est clair.

  • EA Sports
  • Konami
  • Bwin
  • Jupiler
  • Motorola