Stathursday : Stats XI de la phase régulière

© Orange Pictures

Chaque jeudi, dans la rubrique "Stathursday", nous zoomons sur des statistiques passionnantes fournies par notre datapartner. Juste avant le début des Play-offs, nous revenons une fois de plus sur la compétition régulière. Sur la base des data de StatsPerform, nous avons composé le meilleur 11 des 34 dernières journées de championnat.

La conquête du titre et la répartition des tickets européens sont encore en jeu durant les Champions' et Europe Play-offs, mais pour 9 des 18 équipes de Jupiler Pro League, la saison est déjà terminée. À l'issue des 34 journées, la R. Union Saint-Gilloise a terminé en tête et le surprenant promu débutera la course au titre avec une petite avance. Afin de mettre à l'honneur cette performance, nous choisissons le schéma tactique des Bruxellois pour aligner notre meilleur 11 de la compétition régulière. Felice Mazzu, lauréat du Trophée Raymond Goethals, opte presque toujours pour une disposition en 3-5-2.

Lisez l'article et répondez à nos questions en bas de page pour avoir une chance à un maillot de votre équipe préférée.

Au sein de la R. Union SG, c'est Anthony Moris qui défend les buts. Le gardien unioniste aurait mérité sa place dans le 11 idéal, surtout sur la base des statistiques xGA ("expected goals against"). Moris a en effet encaissé 11 buts de moins que ce que l'algorithme de StatsPerform a prévu. Hervé Koffi (Sporting Charleroi/-7,31) et Davy Roef (KAA Gent/-6,43) suivent à une distance respectable dans cette stat. Pourtant, la préférence des data va à Jean Butez. 

Le gardien du R. Antwerp FC a encaissé 4,76 buts de moins que ce qui était prévu par les statistiques. Dans les statistiques xGA, le Français perd du terrain sur Moris, mais Butez a réalisé le plus grand nombre d'arrêts (138) durant la compétition régulière et possède le plus haut pourcentage d'arrêts après Davy Roef (qui n'a joué que 9 matchs) : 78,41 %. De plus, la statistique du "Keeper Sweeper", qui indique quand un gardien sort des seize mètres pour récupérer le ballon, parle en faveur de Butez. Aucun autre gardien n'a réussi à récupérer plus de ballons que lui (13).

Dans la défense à trois, les statistiques nous obligent à faire le choix de Wesley Hoedt (RSC Anderlecht), Emmanuel Agbadou (KAS Eupen) et Brandon Mechele (Club Brugge). Le choix du solide joueur de tête Hoedt semble évident. Le Néerlandais a déjà réalisé 184 récupérations de balle - seuls trois défenseurs ont fait mieux cette saison - et il règne également en maître dans les airs. Dans la statistique "headed clearances" (61), le Néerlandais n'est devancé que par cinq joueurs. Hoedt joue également un rôle important dans la construction, car aucun défenseur de Jupiler Pro League n'a joué plus de ballons vers le "final third" dans la moitié de terrain de l'adversaire. 

Mechele a gagné une place dans le meilleur 11 grâce à son positionnement intelligent et sa vision défensive. Dans une défense avec le défenseur brugeois, il y a en effet peu de trous. Après Yahya Nadrani (RFC Seraing/83), il possède le plus grand nombre d'interceptions en Jupiler Pro League (70). Avec 2,19 interceptions par match, seuls 6 joueurs font mieux. Mechele obtient également des résultats supérieurs à la moyenne en termes de tacles réussis et de duels aériens gagnés.

Le choix le plus surprenant dans notre équipe se nomme Emmanuel Agbadou. La KAS Eupen a souvent été battue (61 buts) cette saison, mais cela n'a rien à voir avec les prestations du défenseur ivoirien. Avec 287 récupérations, Agbadou est le meilleur récupérateur de ballon de Jupiler Pro League. Il compte également 52 tacles réussis à son actif. Parmi les défenseurs centraux, seul Nadrani (56) a fait mieux durant la saison écoulée. 

Michael Ngadeu (KAA Gent) échoue de peu à faire partie de notre sélection, malgré son impressionnant "tackle succes rate" de 79 %. Nadrani, avec le plus grand nombre d'interceptions, se retrouve lui aussi sur le banc en raison des nombreux buts encaissés par le RFC Seraing.

Pour le poste de milieu défensif central, nous n'avons pas pu passer à côté de Vinicius Souza. Le solide Brésilien du KV Mechelen a effectué le plus grand nombre de tacles (moyenne de 3,67 par match), possède également le plus grand nombre de tacles réussis (67 sur 99) et avec ses 244 duels gagnés, il n'est devancé que par Zinho Gano (SV Zulte Waregem/245). En termes de récupération de balles (moyenne de 8,33 par match), Vinicius Souza figure également dans le top 5. 

Danish Dynamite

Casper Nielsen est le premier joueur de la Royale Union Saint-Gilloise à figurer dans notre équipe. Le Danois a parcouru le plus de kilomètres en Jupiler Pro League. Avec une moyenne de 12,47 kilomètres par match, il a couru 500 mètres de plus par match que le deuxième de ce classement, Josh Cullen (RSC Anderlecht). Au total, il a parcouru 411 kilomètres. C'est exactement la distance entre le stade Joseph Mariën et le Parlement européen à Strasbourg. 

Grâce à sa capacité de course, Nielsen peut exercer une forte pression sur son adversaire, ce qui a permis de récupérer 214 ballons jusqu'à présent. Seuls 8 milieux font mieux. Ce qui distingue vraiment Nielsen des autres joueurs, c'est son apport offensif et son efficacité. Avec 7 buts, Nielsen est un milieu qui marque facilement. Nous déduisons cela de la différence positive de 4,07 entre les buts et les "expected goals". Seuls 6 joueurs font mieux en termes d'efficacité. Nielsen crée également 1,36 occasion par match. 

La puissance dans les duels et l'intelligence de Vinicius Souza avec la capacité de course et la vista de Casper Nielsen sont associées à la créativité et à l'ingéniosité technique de Xavier Mercier. Avec deux solides milieux centraux comme pare-chocs, le Français de OH Leuven peut s'épanouir pleinement sur le plan offensif. Mercier est le roi des assists de la compétition régulière (14) et met ses coéquipiers en position de marquer encore plus souvent. Mercier a créé 119 occasions, soit 3,59 par match. Personne ne s'approche de lui. Son premier poursuivant Stef Peeters (KAS Eupen) a généré 85 occasions. À l'exception de Hoedt (418), personne n'a joué le cuir dans le "final third" plus souvent que Mercier (412).

Sur le flanc gauche, nous voulions mettre Loïc Lapoussin, car il est le pion idéal dans le système de Mazzu. Le dribbleur malgache de la R. Union SG a brillamment couru, débordé et défendu cette saison. Aucun autre joueur n'a effectué plus de dribbles réussis (78), aucun autre ailier n'a fait plus de tacles (82) et seul Agbadou a récupéré plus de ballons (257). Lapoussin n'a pas peur des efforts, il parcourt constamment son flanc et totalise 337 kilomètres à son compteur cette saison. Toutefois, il doit laisser sa place dans l'équipe à Sergio Gomez. 

L'Espagnol a surpassé tous les défenseurs et ailiers gauches cette saison. Aucun autre joueur ne donne plus de centres en moyenne par match (8,35) et ne court plus de kilomètres par match à haute intensité (1,3 km), c'est-à-dire à une vitesse supérieure à 21 km par heure. Avec 11 assists et 5 buts, il est le latéral gauche le plus efficace de Jupiler Pro League.

De l'autre côté du terrain, nous alignons Faïz Selemani, qui avec 13 buts et 5 assists a un pied dans 42 % des buts du KV Kortrijk. Seuls trois joueurs ont un impact plus élevé. Son apport offensif pour les Kerels est énorme, comme le montrent d'autres statistiques. Il délivre une moyenne de 4,83 centres par match (8ème place du classement) et l'international comorien produit également une moyenne de 1,93 occasions par match (15ème place du classement). Selemani joue souvent à gauche avec le KVK, mais il a prouvé les années précédentes qu'il pouvait aussi bien se débrouiller à droite.

Le duo d'attaquants de notre onze idéal est composé du meilleur buteur Deniz Undav (R. Union Saint-Gilloise) et de Tarik Tissoudali (KAA Gent). L'attaquant de poche allemand a fait trembler les filets à 25 reprises en 33 matchs et a également servi ses coéquipiers à 9 reprises. Undav a donc un pied dans 34 des 78 buts bruxellois, soit un taux d'impact de 46,5 %. Seul Michael Frey (R. Antwerp FC/47,3 %) s'est montré plus important pour son équipe. Undav a également touché le cadre à cinq reprises - le plus grand nombre de la compétition - et aurait donc pu encore marquer davantage. Pourtant, les statistiques xG prouvent que l'Allemand est efficace avec ses occasions, puisqu'il a marqué 4,26 buts de plus que ce qui était attendu. 

Le dernier joueur à décrocher une place dans notre 11 idéal est Tarik Tissoudali, qui avait déjà été mis à l'honneur dans Stathursday. Le footballeur marocain du KAA Gent a conquis tous les cœurs avec ses dribbles (44 dribbles réussis = 7ème place du classement) et son style offensif (1,59 occasion en moyenne par match = 30ème du classement). Tissoudali s'avère également très efficace, puisque la différence entre les xG (13,72) et les buts inscrits (19) est de 5,28. Seuls Nikola Storm (KV Mechelen/9,17) et Jelle Vossen (SV Zulte Waregem) font mieux. En outre, Tissoudali a eu un pied dans 41 % des buts gantois, ce qui le place parmi les cinq meilleurs élèves en Belgique.

Cet article a vu le jour grâce à l'aide de StatsPerform. Notre partenaire exclusif collecte et gère les performance data les plus diverses des matchs de Jupiler Pro League et 1B Pro League. L'accord avec StatsPerform a trois objectifs : un soutien sportif pour nos clubs, une couverture de meilleure qualité sur Eleven Sports et une communication plus forte.

Nos clubs peuvent notamment s'appuyer sur les live tracking data, afin que les entraîneurs puissent faire des ajustements sur la base des data pendant les matchs. En ce qui concerne le volet télévision et communication du partenariat, la Pro League et Eleven se concentrent sur la création de valeur ajoutée pour les supporters. Les data officielles de StatsPerform offrent aux supporters un aperçu unique des prestations de leur club ou joueur préféré.

Vous voulez en savoir plus sur la collaboration avec notre datapartner exclusif ? Jetez un coup d'œil ici.

  • EA Sports
  • Konami
  • Bwin
  • Jupiler
  • Motorola