La Pro League & LaLiga renouvellent accord pour poursuivre la lutte contre le piratage audiovisuel

La Pro League et LaLiga ont décidé de renouveler l'accord signé en mars 2018, par lequel LaLiga fournit des services dans la lutte contre le piratage audiovisuel en appliquant ses propres outils pour la détection, l'analyse et la suppression des contenus audiovisuels illégaux montrant des images de la Jupiler Pro League sur les réseaux sociaux, des faux profils, des applications et des sites Internet de streaming et d'IPTV.

L'accord, qui a été prolongé pour une nouvelle saison, permettra une augmentation du nombre de contenus supprimés pour le football belge, comme ce fut le cas lors de sa campagne inaugurale.

Melcior Soler, directeur du département audiovisuel de LaLiga, affirme que : « L'accord était déjà une source de plaisir pour la compétition espagnole en 2018. Le renouveler est une garantie que le travail réalisé en collaboration avec la Pro League porte ses fruits. L'augmentation des données est une raison qui pousse à continuer le travail afin de défendre la valeur audiovisuelle des compétitions. La lutte contre le piratage est une priorité pour LaLiga et la Pro League et ensemble, nous continuerons à investir dans les outils techniques et les ressources humaines afin de continuer à nous développer dans ce domaine ».

Les résultats de l'année dernière montrent l'efficacité de notre collaboration. Cela s'est reflété dans les chiffres:

- 23.652 vidéos illégales et plus de 100 profils ont été supprimés des plateformes de médias sociaux (de Youtube à Facebook en passant par Periscope et Sporttube).
- 703 applications ont été supprimées de Google Play et de l'Itunes Store (elles généraient ensemble plus de 10 millions de téléchargements). Ces applications montrent le contenu de la JPL et d'autres ligues.
- Les entreprises qui font de la publicité sur des sites Web illégaux sont informées et retirent leurs annonces.
- IPTV : plus de 6.000 liens ont été supprimés et les problèmes sont actuellement examinés

Pierre François, CEO de la Jupiler Pro League, déclare : « Les chiffres de la saison dernière nous montrent que la lutte contre le piratage est plus importante que jamais. Notre collaboration efficace avec LaLiga constitue un élément crucial de notre Plan d'Action contre le Piratage. Nous sommes actuellement en pourparlers avec divers stakeholders afin d'intensifier notre lutte contre le piratage et de continuer à préserver la valeur de notre compétition à l'avenir. Le renouvellement et l'optimisation de notre accord avec La Liga renforcent cette intention ».

La collaboration avec LaLiga n'est pas la seule initiative prise par la Pro League dans la lutte contre le piratage : « Nous sommes bien conscients de la nécessité de s'attaquer à ce problème dès maintenant avec l'aide des dernières technologies, de la collaboration entre les stakeholders et les actions en justice. Nous prenons également les mesures nécessaires à cet effet. Outre l'action en justice, il faut également veiller à sensibiliser l'opinion publique à ce problème. Tout le monde doit se rendre compte que le fait de regarder via les streams ou via des fournisseurs illégaux d'IPTV cause des dommages au sport et finance des organisations criminelles. Comme l'a dit notre campagne en ligne : « where piracy appears, football disappears ». La seule façon légale de regarder du football en direct est via nos détenteurs de droits Telenet, Proximus ou VOO Sport. Tout le reste est illégal et nuit à nos clubs et à notre football », affirme Pierre François.

  • EA Sports
  • Konami
  • Bwin
  • Eleven Sports
  • Jupiler
  • Panini
  • OSM
  • Toro
  • Score! Hero 2