La Pro League entend mettre en place une gouvernance fondée sur plus de transparence

La Pro League a déclaré à plusieurs reprises qu'elle était clairement en faveur d’une obligation de transparence dans la gouvernance de ses membres. Cette recommandation figurait également parmi les conclusions du rapport de la Commission d'experts indépendants.

 La Pro League demande que son engagement en faveur d'une transparence fiscale durable tienne compte du caractère spécifique lié au secteur du football professionnel et de ses stakeholders, ainsi que des évolutions internationales et de la compétitivité de ce secteur. Cette demande a été soutenue par le SPF Economie et la Cellule de traitement des informations financières, comme cela ressort de leurs avis à la Commission des Finances.

Dans un souci de gestion durable de ses clubs, et dans le respect des dispositions légales, la Pro League a exposé ses préoccupations dans une note et a demandé qu'elles soient traitées en concertation structurelle avec le monde politique et en particulier le Ministre des Finances.

Vous pouvez lire le note ici. 

L’entrée en vigueur ce 1er juillet du Règlement sur les intermédiaires (dont le texte a été validé par l’Auditorat de l’ABC), y compris la mise en place d’un Clearing Department,, est la meilleure preuve des intentions du football professionnel belge.

  • EA Sports
  • Konami
  • Bwin
  • Eleven Sports
  • Jupiler
  • Panini
  • OSM
  • Toro