Les acteurs du monde du football unissent leurs forces pour garantir une expérience footballistique sûre

La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden a rencontré des représentants de différents clubs de la division 1A, de la Fédération royale belge de Football et de la Pro League. À l’ordre du jour figuraient la lutte commune contre la violence dans l’enceinte et autour des stades de football ainsi que les dangers découlant de l'utilisation d’objets pyrotechniques. Tous les acteurs concernés unissent leurs forces pour que les matchs de football puissent se dérouler dans les conditions les plus sûres et les plus agréables.

« Un match de football est avant tout un événement festif que les joueurs, les chauffeurs de bus, les entraîneurs, le staff et les supporters doivent pouvoir vivre dans des conditions sûres et agréables. Tant dans l’enceinte qu'à l'extérieur du stade. Un match de football doit être un moment de plaisir et de rencontres : des amis qui se réunissent, des familles qui apprécient le fait d’être ensemble, des enfants  qui découvrent le plaisir du sport. Le football rassemble des gens autour d'un enthousiasme partagé pour le club, ou simplement pour la beauté du sport. Et la violence et la pyrotechnie n’y ont pas leur place », déclare la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden.

Au cours des dernières semaines et des derniers mois, des milliers de supporters ont vécu le retour vers les stades comme un événement joyeux. Pour la grande majorité des matches et des supporters, cela se déroule sans heurts. Certains supporters ont cependant dépassé les bornes. Nous ne pouvons pas tolérer que quelques individus jouent les trouble-fêtes et créent une image négative du football ; nous sommes tous d'accord sur ce point. La ministre Annelies Verlinden a dès lors demandé à la police de sévir contre toute forme de violence.

Chacun doit assumer ses responsabilités pour bannir la violence du monde du football. La cellule football du SPF Intérieur, les clubs, la Pro League et la Fédération royale belge de Football s’accordent sur une approche répressive et proactive commune. La Pro League et la Fédération royale belge de Football s’engagent à élaborer un plan d’action. La Pro League lancera en outre une campagne médiatique pour appeler les supporters à faire en sorte que les matchs de football puissent se dérouler dans les meilleures conditions de sécurité.

Il ressort de la réunion de concertation que les acteurs concernés seront tous sur la même longueur d’ondes lorsqu’il s’agira de dissuader les supporters d’utiliser des objets pyrotechniques. Les événements survenus le week-end dernier, où un pétard a été lancé en direction du gardien de but de l’équipe d’Oud-Heverlee Leuven, prouvent que des efforts supplémentaires doivent être fournis par l’ensemble des parties concernées.

Chaque incident qui met en danger l'intégrité physique est un incident de trop et n'a pas sa place dans le cadre d'un match de football. Nous continuons donc à travailler avec la Ministre sur le suivi de nos matchs et l'optimisation des mesures de sécurité. Pierre François, CEO Pro League

« Il est évident, tant pour la Pro League que pour les clubs, qu’il doit être possible d'assister à un match de football en toute sécurité et dans le confort absolu. Tout incident mettant en danger l'intégrité physique est un incident de trop qui n'a pas sa place à proximité d'un match de football », a déclaré Pierre François, le CEO de la Pro League. « Ce processus de concertation structurelle avec la ministre et ses services, dans lequel l'approche actuelle est abordée et des propositions élaborées, est donc très précieux. Nous continuons à nous pencher à la fois sur la surveillance de nos matches et sur l'optimalisation des mesures de sécurité. En attendant, la Pro League, en collaboration avec les clubs, mettra sur pied une campagne visant à saluer le soutien positif de la grande majorité des supporters. »

« Nous avons malheureusement l’impression que ces derniers temps, le recours à la violence et aux moyens pyrotechniques a augmenté lors des événements footballistiques en Belgique et ce n’est que tous ensemble, avec l’aide des autorités politiques, de la Pro League ou encore des clubs, que nous pourrons lutter efficacement contre ce phénomène, qui gâche la beauté du sport au ballon rond. Le football est une fête et il est de notre devoir de tout mettre en œuvre afin qu’il le reste à tout moment ainsi que pour tout le monde », fait savoir Peter Bossaert, le CEO de la Fédération royale belge de Football.

  • EA Sports
  • Konami
  • Bwin
  • Eleven Sports
  • Jupiler
  • Panini
  • OSM
  • Toro
  • Score! Hero 2