Les lumières des stades désormais allumées moins longtemps

© Photo News

Lorin Parys : "En tant que première étape pour limiter l'impact de la crise énergétique, l'éclairage des stades sera allumé moins longtemps à partir du week-end prochain. Nous réduirons de moitié la durée pendant laquelle les lumières du stade sont allumées à pleine capacité en dehors des heures de match. La hausse des prix de l'énergie touche l'ensemble de la société, nos familles, nos entreprises, mais aussi nos clubs. Nous examinons donc ensemble les mesures que nous pouvons encore prendre afin d'atténuer l'impact budgétaire et d'utiliser l'énergie de manière plus rationnelle."

À partir du week-end prochain (16-18 septembre), l'éclairage des stades sera allumé moins longtemps lors des matchs de Jupiler Pro League et Challenger Pro League. En collaboration avec le détenteur des droits Eleven Sports, Mediapro, le Professional Referee Department de la RBFA et les partenaires techniques Deltacast et Studiotech/EMG, les protocoles de match ont été adaptés afin que les lumières des stades puissent être allumées moins longtemps sans affecter négativement l'organisation ou la production des matchs. De cette façon, toutes les parties concernées veulent contribuer à la réduction de la consommation d'énergie. 

Au lieu des 3 heures habituelles avant le coup d'envoi du match, les lumières ne s'allumeront que 1,5 ou 2 heures avant le match en Jupiler Pro League et 1h15 en Challenger Pro League à partir du week-end prochain. Après le match, la durée standard de 2h sera réduite à 30 minutes en Challenger Pro League et 1h en Jupiler Pro League.

À la suite de la crise énergétique, la Pro League a mis en place un trajet visant à rechercher des mesures pour analyser la consommation d'énergie dans le football professionnel et l'atténuer dans la mesure du possible. En plus de cette première mesure, la Pro League examine un certain nombre de pistes supplémentaires qui pourraient soutenir les clubs dans une politique énergétique durable à court et moyen terme. "Ainsi, nous lançons des audits sur l'énergie, nous envisageons des achats groupés et nous examinons la poursuite du déploiement de l'éclairage LED".