Publication par Deloitte de la quatrième “Socio-economic impact study of the Pro League on the Belgian economy”

Deloitte a publié aujourd'hui la quatrième edition du "Socio-economic impact study of the Pro League on the Belgian economy". Ce rapport mesure l'impact socio-économique du football professionnel belge, cette fois-ci pour la saison 19-20.

L'analyse de l'étude démontre une légère baisse du chiffre d'affaires des clubs pour la saison 19-20 : 373,5 millions € en 19/20, contre 378,5 millions € en 18/19 et 321 millions € en 17/18. Pour la saison 19/20, les conséquences financières de la crise du COVID-19 restent limitées, mais elles auront plus d'impact pour les saisons 20/21, 21/22 et éventuellement 22/23. La baisse des revenus se situera entre 80 et 120 millions €.

Conclusions importantes du rapport "Socio-economic impact study of the Pro League on the Belgian economy" :

  • Malgré le COVID-19, les particuliers et les organisations ont dépensé 1,25 milliard € dans l'économie belge en 19/20 grâce au football professionnel belge
  • Les primes de l'UEFA pour les clubs belges ont augmenté de 25 %, atteignant 79,3 millions €
  • Les clubs belges ont enregistré un résultat net des transferts s’élevant à 109,2 millions €, soit une forte augmentation de 87 millions € par rapport à 18/19
  • Les clubs belges ont enregistré une baisse de 16 millions € sur leurs revenus de billetterie et sur leurs revenus commerciaux en 19/20 en raison de la crise du COVID-19
  • La contribution du football professionnel belge dans notre économie s’élève à 837 millions €, pour 630 millions € en 18/19
  • Le budget des activités sociales a atteint 1,93 million € en 2020, soit une augmentation de 6 % par rapport à l'année précédente
  • On s’attend à une baisse totale des revenus de 21 à 33 % au cours des prochaines saisons. La baisse prévue dans le total des revenus est liée au fait que la plupart des matchs ont été joués à huis clos lors de la saison 20/21. L'effet sera perceptible au cours des saisons 20/21, 21/22 et éventuellement en 22/23. La baisse des revenus se situera au total entre 80 et 120 millions €.
    • EA Sports
    • Konami
    • Bwin
    • Eleven Sports
    • Jupiler
    • Panini
    • OSM
    • Toro
    • Score! Hero 2