Q&A trajets d'apprentissage Kazerne Dossin

Depuis cette saison, la Pro League travaille de façon intensive avec la Kazerne Dossin basée à Malines afin de bannir définitivement les chants racistes et discriminatoires de nos stades. Les trajets d'apprentissage individuels que notre partenaire propose aux supporters et aux directions des clubs depuis décembre sont un complément au manuel que la Pro League a publié en 2019.

Que fait la Kazerne Dossin ?

La Kazerne Dossin est à la fois un musée et un centre de recherche. Partant de l'histoire de la persécution des Juifs et de l'Holocauste en Belgique, l'organisation réfléchit aux phénomènes contemporains de racisme, d'exclusion et de discrimination en raison de l'origine, de la foi, des convictions, de la couleur de la peau, du sexe ou de l'orientation. Selon la Kazerne Dossin, le passé offre des moments d’apprentissage pour le présent.

Il est intéressant de noter que, pour les préoccupations spécifiques au football, les analyses de la Kazerne Dossin cherchent les origines des problèmes sociaux dans la dynamique de groupe et la mentalité toxique du « nous » contre « eux ». Afin de lutter contre ce phénomène, l'organisation malinoise propose des workshops et des trajets de formation à différents groupes cibles tels que les enseignants, la police, le personnel de sécurité et, désormais, les supporters de football.

En quoi consiste la collaboration avec la Pro League ?

Par le passé, la Kazerne Dossin a déjà partagé son expertise avec la Pro League lors de l'élaboration du manuel « Propos et chants discriminatoires et offensants ». La Kazerne Dossin a également collaboré avec le parquet d'Anvers pour mettre en place des trajets d’apprentissage que les contrevenants à la loi sur la discrimination pouvaient suivre en échange d'un classement sans suite de leur dossier.

Cette méthode de travail constitue également la base de la formation proposée aux supporters, aux stewards et aux dirigeants de clubs. Concrètement, la collaboration se compose d'un pilier réactif et d'un pilier préventif. Toute personne qui se comporte mal dans un stade et qui fait l'objet d'une interdiction de stade par son club est orientée vers la Kazerne Dossin pour une formation spécifique. Ce n'est qu'une fois ce trajet individuel terminé que le supporter peut retourner dans les tribunes.

Le volet préventif proposé par la Kazerne Dossin est axé sur la sensibilisation des stewards, des dirigeants de clubs, du personnel de sécurité mais aussi des associations de supporters. Dans les compétitions de football, il existe une relation bien définie entre nous contre eux, tant parmi les collaborateurs des clubs que parmi les supporters. Cela n'est pas forcément problématique, mais peut parfois conduire à des discours toxiques (comme le racisme). La Kazerne Dossin donne aux collaborateurs et aux SLO un aperçu de la polarisation, de la pression du groupe, de la dynamique du « nous contre eux » et de leurs éventuelles conséquences négatives. Cela leur permet de travailler de manière proactive au sein de l'organisation pour créer un climat positif.

La Kazerne Dossin disposait déjà de ses propres trajets éducatifs, mais pour les besoins du football, elle s'est immergée dans l'univers spécifique du supporter. Les formations sont basées sur des principes tirés de la littérature, et après diverses visites de rencontres professionnelles, elles ont été adaptées avec des cas distinctifs.

De quelle manière les supporters sont-ils accompagnés par Kazerne Dossin?

Les supporters qui ont reçu une interdiction de stade par leur club peuvent revenir dans les tribunes de manière anticipée après un trajet de formation individuel organisé par la Kazerne Dossin. Ce trajet consiste en une première entrevue au club, au cours de laquelle les infractions et les attentes mutuelles sont discutées. Vient ensuite une visite guidée du musée afin de donner aux supporters un aperçu de l'histoire. La Kazerne Dossin applique les connaissances acquises à des exemples tirés du football afin de se rapprocher de l'univers des supporters. Les guides de la Kazerne Dossin reçoivent une formation spécifique aux « supporters de football » afin de mieux faire preuve d'empathie.

La visite est suivie d'une introspection. Avec le supporter, le guide de la Kazerne Dossin part à la recherche des raisons pour lesquelles il/elle s'est exprimé(e) de manière discriminatoire. Ses opinions politiques/religieuses ou ses expériences personnelles négatives sont explorées. Par le biais de l'interaction et de la confrontation, le supporter est amené à engager une réflexion personnelle, fondée sur son identité de supporter d'un club particulier.

Pourquoi cette collaboration est-elle nécessaire ?

Le football doit toujours et partout être une fête. La Pro League s'efforce de faire en sorte que les matchs de ses compétitions se déroulent dans une ambiance familiale et positive. Cette ambition consiste également à garantir la sécurité et le sentiment de sécurité de tous les supporters dans nos stades. Tout le monde est le bienvenu dans le monde du football et doit pouvoir vivre sa passion. Exclure ou blesser des individus sur la base de leur origine, de leur foi, de leurs convictions, de la couleur de leur peau, de leur sexe ou de leur orientation ne correspond pas à cette vision.

L'imposition d'une interdiction de stade, via le club ou les autorités, est souvent une mesure nécessaire pour les supporters qui se rendent coupables de racisme ou de discrimination au stade. Toutefois, la Pro League est convaincue que l’exclusion des auteurs d'actes racistes ou discriminatoires ne suffit pas. Il est de notre responsabilité sociale d'agir de manière ciblée et de stimuler la diversité dans le sport. À travers les trajets éducatifs de la Kazerne Dossin, nous voulons, d'une part, apprendre aux auteurs de violences cette culture de l'inclusion et, d'autre part, apprendre aux clubs et aux collaborateurs à jouer un rôle actif dans la lutte contre le racisme et la discrimination.

Quand commencent les premiers trajets ?

Les trajets avec la Kazerne Dossin sont opérationnels depuis décembre 2021. Des sessions en matière de prévention avec les collaborateurs des clubs et les responsables sécurité auront également lieu prochainement. À terme, l'objectif est que les clubs de supporters puissent également mettre en place un trajet d'apprentissage préventif.

La collaboration entre la Pro League et la Kazerne Dossin, rendue également possible par le Ministre flamand de l'Égalité des Chances Bart Somers, est entre-temps étendue. Ainsi, la Chambre Nationale pour le Racisme et la Discrimination de l’Union Royale Belge des Sociétés de Football-Association (URBSFA) impose désormais les trajets d'apprentissage comme sanction alternative pour les clubs professionnels.

Grâce au soutien financier du Ministère de l'Intérieur Annelies Verlinden et de la Fondation Roi Baudouin, des trajets francophones seront également disponibles.

  • EA Sports
  • Konami
  • Bwin
  • Eleven Sports
  • Jupiler
  • Panini