Stathursday : 5 constatations après 5 journées de Challenger Pro League

Chaque jeudi, dans la rubrique "Stathursday", nous zoomons sur des statistiques passionnantes fournies par notre datapartner Stats Perform. Cette semaine, nous faisons le point après cinq journées de Challenger Pro League, laquelle a subi une nette cure de rajeunissement.

Vous saviez déjà que la Challenger Pro League de cette saison serait un peu différente des années précédentes. Une première conséquence importante : l'intégration des équipes U23 du Club Brugge, KRC Genk, RSC Anderlecht et Standard de Liège a eu un impact considérable sur l'âge moyen des équipes de départ. Cette moyenne est maintenant de 23 ans et 364 jours. La saison dernière, la moyenne était de 26 ans et 179 jours, soit une diminution de près de trois ans.

Sur les 255 joueurs qui ont décroché une place de titulaire dans cette compétition, 113 sont nés en 2001 ou après. Près de la moitié des joueurs titulaires en Challenger Pro League sont donc nés au 21ème siècle. À titre de comparaison, en Jupiler Pro League, seuls 108 des 415 joueurs titulaires (26 %) appartiennent à cette même génération Z. 

Sans surprise, ce sont les quatre équipes espoirs qui alignent les joueurs les plus jeunes. Jong Genk remporte la palme, avec un noyau dont l'âge moyen est de 19 ans et 55 jours. Viennent ensuite le Club NXT (19 ans et 302 jours), le RSCA Futures (21 ans et 16 jours) et le SL 16 FC (21 ans et 19 jours). À partir de la 5ème place - occupée par le Lommel SK - l'âge moyen augmente fortement. Le SK Beveren (moyenne de 26 ans et 343 jours) possède le noyau de joueurs le plus âgé.

Le leader lierrois garant de buts

Le Lierse K a réalisé un début de saison solide en Challenger Pro League. Les supporters des "Pallieters" ont déjà vu 24 buts en cinq duels, dont 14 de leur propre équipe. Aucun club n'a marqué plus souvent, mais personne n'a encaissé plus souvent non plus. La moitié des buts du Lierse sont à mettre au crédit de Leonardo Rocha, qui fait partie de nos “Players to Watch”. L'attaquant portugais de 25 ans, qui culmine à 2 mètres, répond pour le moment aux attentes. 

Rocha (7 buts et 1 assist) marque toutes les 64 minutes en Challenger Pro League cette saison. De plus, le Portugais constitue une menace constante pour ses adversaires. Rocha a tiré au but 21 fois jusqu'à présent. Personne ne fait mieux. Il a créé 10 occasions, seuls trois joueurs en ont créé plus : Vaca (14), Hoggas (12) et Geusens (11). Il a également touché le ballon à 35 reprises dans le grand rectangle de l'adversaire. Seul Sekou Diawara, l'attaquant de Jong Genk, a fait mieux (36).

Les gardiens font aussi gagner des points

Si le Lierse K est en tête de la Challenger Pro League, ce n'est pas seulement grâce à Rocha. Le gardien de 21 ans Maxime Delanghe a également joué un rôle de premier plan. Les Pallieters ont déjà encaissé 10 buts, un record peu brillant qu'ils partagent avec les équipes du bas de classement Jong Genk et FCV Dender EH. Et ce nombre aurait encore pu être plus important sans les excellentes prestations de Delanghe, qui a réalisé 18 arrêts. Seul Thomas Vincensini (21 arrêts) de l'Excelsior Virton fait mieux. Cela démontre comment un gardien peut faire gagner des points importants.

Verbruggen démontre son grand talent

Un autre gardien qui présente de belles statistiques est Bart Verbruggen. Le gardien néerlandais du RSC Anderlecht s'est vu refuser un transfert l'été dernier, mais s’épanouit désormais totalement en Challenger Pro League. Sur la base des statistiques xG de Stats Perform, il a été calculé que Verbruggen avait déjà empêché 2,7 buts en cinq matchs.

Thomas Vincensini de l'Excelsior Virton (2,3 buts empêchés) se rapproche de ce chiffre, mais Verbruggen sort clairement du lot. Le gardien du RSCA Futures a réalisé 13 arrêts jusqu'à présent, dont 3 très difficiles. Avec le Lommel SK, les espoirs bruxellois sont l'équipe qui a le moins encaissé (5 buts).

Moins de tirs, plus d'efficacité

On constate une statistique surprenante pour l’Excelsior Virton. Il s’agit de l'équipe avec le plus petit nombre de tirs jusqu'à présent. Les Gaumais n'ont tenté que 34 tirs, soit presque la moitié du nombre de la lanterne rouge, le FCV Dender EH, (67) et presque un tiers du total des tirs du K. Beerschot VA (91), leader dans cette statistique.

Sur les 34 tirs, l’Excelsior Virton a inscrit six buts, soit un taux de conversion de 17,7 %. Cela en fait l'équipe la plus efficace de Challenger Pro League, suivie du Lierse K (16,7 %) et du Club NXT (15,9 %). Ce n'est pas un hasard de voir le FCV Dender EH tout en bas de ce classement. À peine quatre buts ont suivi sur 67 tirs, soit un taux de conversion de 6 %. Le K Beerschot VA (7,7 %) a également presté en-dessous des attentes.

Cet article a vu le jour grâce à l'aide de StatsPerform. Notre partenaire exclusif collecte et gère les performance data les plus diverses des matchs de Jupiler Pro League et 1B Pro League. L'accord avec StatsPerform a trois objectifs : un soutien sportif pour nos clubs, une couverture de meilleure qualité sur Eleven Sports et une communication plus forte.

Nos clubs peuvent notamment s'appuyer sur les live tracking data, afin que les entraîneurs puissent faire des ajustements sur la base des data pendant les matchs. En ce qui concerne le volet télévision et communication du partenariat, la Pro League et Eleven se concentrent sur la création de valeur ajoutée pour les supporters. Les data officielles de StatsPerform offrent aux supporters un aperçu unique des prestations de leur club ou joueur préféré.

Vous voulez en savoir plus sur la collaboration avec notre datapartner exclusif ? Jetez un coup d'œil ici.

  • EA Sports
  • Konami
  • Bwin
  • Eleven Sports
  • Jupiler
  • Panini