Stathursday : à quoi ressemblerait le joueur idéal de Pro League ?

Chaque jeudi, dans la rubrique "Stathursday", nous zoomons sur des statistiques passionnantes fournies par notre datapartner. Cette semaine, nous avons quelque chose de spécial en magasin. Sur la base des statistiques, nous avons établi le joueur idéal de Jupiler Pro League, qui dispose notamment de l'intelligence offensive de Junya Ito et du pied droit de Youssef Maziz.

Qu'obtient-on lorsque l'on combine les qualités de leader de Simon Mignolet avec l'efficacité de Nikola Storm et le jeu de tête puissant de Christian Burgess ? Dans ce #stathursday, nous composons le joueur parfait de Jupiler Pro League grâce aux data de la saison 2021-2022 et à des paramètres préétablis.

Pied gauche de Sergio Gómez

Si l’on doit sélectionner le pied gauche d’un joueur, il s'agit de celui de Sergio Gómez. Le latéral gauche du RSC Anderlecht fait presque tout du gauche : contrôler, centrer et marquer. Avec son gauche, il a été impliqué dans 21,52 % des buts d'Anderlecht durant la saison écoulée. L'Espagnol de 21 ans a marqué six buts et donné onze assists, tous du gauche. 

Sergio Gómez a également effectué 290 centres - y compris les corners. L'Espagnol possède ainsi une belle avance sur son premier poursuivant et le roi des assists Junya Ito (246). Il les a aussi presque tous donnés de son pied gauche. Sur ces 290 centres, il en a réussi 52. Seuls Ito (64), Christian Brüls (63) et Dino Hotic (61) ont fait mieux dans ce domaine.

Pied droit sérésien

La recherche du pied droit parfait nous a conduits à Youssef Maziz. Le milieu offensif du RFC Seraing présente des statistiques assez remarquables. Le Français d'origine marocaine a été impliqué dans 17 des 30 buts inscrits par le promu sérésien cette saison. Cela représente un impact de 56,7 %, ce qui place Maziz avec une belle marge d’avance sur son premier poursuivant, Deniz Undav (48,7 %).

Sur les 8 buts que Maziz a inscrits en championnat, il en a marqué 7 du droit. En Coupe, il a également secoué les filets à 2 reprises du pied droit. Aucun autre joueur avec 10 buts ou plus n'est aussi dépendant de son pied droit. Maziz a également effectué 169 centres (11ème de Jupiler Pro League), dont beaucoup sur corner. La quasi-totalité d'entre eux ont été donnés du droit et ont donné lieu à 9 assists.

Avec son excellent pied droit, Maziz a créé une moyenne de 1,82 occasions par match (16ème de Jupiler Pro League). Cela est particulièrement impressionnant quand on sait que, selon les statistiques xG, on ne pouvait s'attendre qu'à 1,15 buts par match de la part de son équipe, le RFC Seraing. En outre, Maziz, 23 ans, a également réussi 39 dribbles (16ème de Jupiler Pro League).

© Orange Pictures

Puissance de tête de Burgess

Il est compliqué de trouver des meilleurs joueurs de tête que Christian Burgess en Jupiler Pro League. Personne n'a dégagé le cuir de la tête plus souvent que le défenseur de la R. Union Saint-Gilloise (82 headed clearances). Avec aussi 120 duels aériens gagnés, il n'est battu que par les puissants Zinho Gano (172) et Taichi Hara (133).

Sur le plan offensif, Burgess pèse aussi avec son jeu de tête. Il a donné 11 coups de tête vers le but adverse, dont 6 cadrés. Aucun autre défenseur n'a fait aussi bien. L'Anglais de 30 ans a également marqué deux fois de la tête. Parmi les défenseurs, seul Emmanuel Agbadou (4 buts de la tête) fait mieux.

Endurance de Somers 

Sur le plan physique, les habituels Casper Nielsen et Josh Cullen se sont illustrés, mais les statistiques de Thibo Somers sont également à souligner. L'attaquant de l'ombre du Cercle Brugge n'a pas joué toutes les minutes (1519 sur les 3060 de la compétition régulière), mais il court tout de même en moyenne 8,9 kilomètres par match. Avec le même nombre de minutes que Nielsen (12,4 kilomètres/3477 minutes), Somers se rapprocherait probablement du compteur kilométrique danois.

Mais le joueur du Cercle Brugge se distingue surtout par ses sprints. Sur les 213,5 kilomètres parcourus, Somers en a effectué 36 à haute intensité (plus de 24 kilomètres par heure). Avec 17 % de sa distance totale de course à haute intensité, il fait mieux que tous les autres joueurs en Jupiler Pro League. 

Et cette capacité de course est payante, car lors des matchs sans Somers, le Cercle Brugge n'a réalisé qu'un 5 sur 30 (0,5 point en moyenne). Lors des 24 matchs avec Somers, le Cercle a remporté 40 points (soit une moyenne de 1,7 points). Le pourcentage de victoire passe donc de 10 % à 45,8 % lorsque l'attaquant se trouve sur la pelouse.

Perspicacité de De Sart

Avec 295 récupérations de balle, Teddy Teuma emmène le classement des récupérations de balle. Pourtant, nous optons pour la perspicacité défensive de Julien De Sart. Le milieu du KAA Gent a été le parfait métronome durant la saison et est l'une des principales raisons pour lesquelles les Buffalos ont encaissé le moins de buts cette saison, après la R. Union SG.

De Sart, 27 ans, a réalisé 73 interceptions, seuls Yahya Nadrani (88) et Brandon Mechele (79) ont fait mieux. En outre, seuls trois joueurs ont gagné plus de duels (232) que le milieu de terrain belge et seuls quatre ont effectué plus de tacles (92). De Sart fait également partie des meilleurs de Jupiler Pro League en termes de récupérations de balles. Il en a 268 au compteur et est ainsi sixième de Jupiler Pro League.

Force brute brésilienne

En termes de puissance dans les duels, on ne peut pas passer à côté de Vinicius Souza. Le puissant Brésilien du KV Mechelen a effectué le plus grand nombre de tacles avec une moyenne de 3,75 par match - bien plus que tout autre milieu défensif. Personne n'a gagné plus de duels (293) que lui. En termes de récupérations et d'interceptions de balles, Vinicius Souza, qui a également obtenu une place dans le Stats XI de la compétition régulière, est aussi à chaque fois dans le top 10. 

Ingéniosité japonaise

Concernant l'intelligence offensive de notre joueur idéal de Pro League, on opte pour l'ingéniosité du roi des assists Junya Ito. Avec 8 buts - dont le plus beau but de l'année - et 16 assists, le Japonais fait partie des meilleurs joueurs de la saison. Ito a créé une moyenne de 2,46 occasions par match. Seuls Xavier Mercier (3,59) et Stef Peeters (2,83) ont fait mieux. 

À part Sergi Gómez, aucun autre joueur n'a donné plus de centres que le Japonais. Sur ces 257 centres, 64 ont trouvé preneur. Personne n'a un nombre plus élevé de centres réussis. Ito a également réussi 55 dribbles, le quatrième meilleur total de Jupiler Pro League. Avec ses actions, l'ailier du KRC Genk a provoqué trois penaltys. Personne ne fait mieux dans ce domaine non plus. 

Efficacité de Storm

Si vous cherchez le joueur le plus efficace de la Jupiler Pro League, vous tomberez sur le nom de Nikola Storm. L'ailier du KV Mechelen a disputé sa meilleure saison avec 15 buts et 4 assists. Storm a été moins productif ces derniers mois, avec un seul but depuis février. Lors des Europe Play-offs, il n'a en effet pas marqué le moindre but.

Pourtant, Nikola Storm reste le footballeur qui marque le plus de buts à partir des occasions qu'il se procure. C'est ce qu'il ressort des statistiques xG de Stats Perform. L'algorithme a calculé que Storm aurait dû marquer 6,51 buts cette saison. Personne n'a une telle différence entre les expected goals et les buts effectivement marqués (+ 8,49).

Cette différence en dit long sur l'efficacité de Storm et le degré de difficulté de ses buts. Par exemple, il a marqué 4 buts depuis l'extérieur des seize mètres, ce qui a un impact important sur les chiffres xG. Il a marqué sept fois du gauche et huit fois du droit. Storm marque de partout et de toutes les manières, sauf de la tête (0 but).

Mentalité de vainqueur de Mignolet

Le joueur des Champions' Play-offs est Simon Mignolet. Le gardien a permis au Club Brugge de traverser les moments difficiles. Selon l'algorithme xG de Stats Perform, "Big Si" aurait dû encaisser 8 buts lors des six matchs de play-off, mais seul Michael Frey (R. Antwerp FC) a réussi à le battre. L'impact de Mignolet, qui a réalisé 24 arrêts, soit 6 par match, durant les play-offs, a donc été énorme. Avec un pourcentage d'arrêts de 96 %, il se place loin devant les autres gardiens.

À titre de comparaison : lors de la compétition régulière, le gardien des Blauw en Zwart a réalisé en moyenne 2,15 arrêts par match et son pourcentage d'arrêts était de 67 %. Mignolet a atteint son meilleur niveau lors de la période la plus cruciale. Cela symbolise sa mentalité de vainqueur. Une qualité que notre joueur idéal doit évidemment posséder.

  • EA Sports
  • Konami
  • Bwin
  • Eleven Sports
  • Jupiler
  • Panini