Stathursday : les dribbles de La(ng)poussin

© Orange Pictures

Chaque jeudi, dans la rubrique "Stathursday", nous zoomons sur des statistiques passionnantes fournies par notre datapartner Stats Perform. Cette semaine, nous ne pouvons pas passer à côté du double duel, peut-être décisif pour le titre, entre le leader, la R. Union Saint-Gilloise, et le Club Brugge. Dans ces deux duels qui s'annoncent passionnants, les inspirations de Loïc Lapoussin et de Noa Lang pourraient être décisives.

Le Club Brugge, tenant du titre, et son surprenant adversaire, la R. Union Saint-Gilloise, ne se lâchent pas d'une semelle dans les Champions' Play-offs. Avec le match de ce week-end dans le stade mythique du leader bruxellois, suivi d'un match en semaine au Jan Breydelstadion, la lutte pour le titre battra pleinement son plein au cours des sept prochains jours. Chaque étincelle peut en effet être décisive.

Les deux clubs disposent de plusieurs joueurs qui peuvent faire la différence avec un mouvement intelligent. Il suffit de penser à Vanzeir et Mitoma pour les Unionistes et à Skov Olsen et De Ketelaere pour les Brugeois. Toutefois, les meilleurs dribbleurs sont Loïc Lapoussin et Noa Lang, selon les data de Stats Perform. Seront-ils capables de mettre leur équipe sur la voie du titre ? Nous opposons ces deux rois du dribble.

Loïc Lapoussin réalise une solide saison dans l'ombre de Dante Vanzeir et Deniz Undav. Le Malgache court, déborde et défend avec un dévouement total. Aucun autre footballeur n'a réussi plus de dribbles (81) que lui. Lapoussin a un taux élevé de dribbles réussis de 46,3 %. Dans ce domaine, l'Unioniste l'emporte clairement sur Noa Lang. Le Néerlandais a réussi 60 dribbles, ce qui le place à une belle troisième position (également devancé par Mousa Al-Tamari de OH Leuven) avec un taux de dribbles réussis de 42,5 %.

Bien qu'ils émerveillent et font chanter les supporters, on ne gagne pas de matchs avec les dribbles. Lang le sait très bien et avec 7 buts et 12 assists pour le Club Brugge, le joueur formé à l'Ajax est plus orienté vers le but que Lapoussin (2 buts et 3 assists). Lang crée également presque deux fois plus d'occasions que le dribbleur bruxellois (1,91 par match en moyenne contre 1,03). Le Néerlandais se trouve plus haut sur le terrain chez les Blauw en Zwart, ce qui lui permet de mettre toute son énergie dans les actions offensives.

Ils courent chacun en moyenne un peu plus de 10 kilomètres par match, mais Noa Lang court davantage à haute intensité. Avec une moyenne de 11,67 % à 21 km/h, personne ne fait mieux que le Néerlandais au Club Brugge. Lapoussin ne s'en sort pas mal non plus avec environ 10 %, mais contrairement à Lang, il consacre ses efforts principalement à l’aspect défensif. Une exigence dans le système de Felice Mazzu, mais l'international malgache remplit ce rôle avec brio.

En effet, aucun ailier n'a effectué plus de tacles (83) cette saison. De plus, Lapoussin a également récupéré le cuir à 264 reprises - seul Agbadou (KAS Eupen) fait mieux - et a remporté 30 duels - une autre statistique défensive qui le place dans le top 3 après Gano (Zulte Waregem) et Souza (KV Mechelen). En comparaison, Lang a effectué 22 tacles et compte 132 duels gagnés et 114 récupérations de balle. Malgré cela, "Lapouss" n'a récolté que quatre cartons jaunes cette saison, contre six cartons jaunes et deux rouges pour Lang.

L'un associe ses dribbles à l'ingéniosité offensive, l'autre à l'effort défensif. Les deux joueurs peuvent encore travailler sur leur efficacité. Lapoussin (-1.45) et Lang (-1.92) ont tous deux marqué moins de buts que ce qui était attendu selon les xG-data de Stats Perform. Ils ont également donné moins d'assists que prévu (-0,92 et -2,15 respectivement). Mais tant qu'ils divertissent les supporters avec leur technique raffinée et leurs passes tranchantes, nous sommes plus qu'heureux de fermer les yeux sur ces statistiques.

Cet article a vu le jour grâce à l'aide de StatsPerform. Notre partenaire exclusif collecte et gère les performance data les plus diverses des matchs de Jupiler Pro League et 1B Pro League. L'accord avec StatsPerform a trois objectifs : un soutien sportif pour nos clubs, une couverture de meilleure qualité sur Eleven Sports et une communication plus forte.

Nos clubs peuvent notamment s'appuyer sur les live tracking data, afin que les entraîneurs puissent faire des ajustements sur la base des data pendant les matchs. En ce qui concerne le volet télévision et communication du partenariat, la Pro League et Eleven se concentrent sur la création de valeur ajoutée pour les supporters. Les data officielles de StatsPerform offrent aux supporters un aperçu unique des prestations de leur club ou joueur préféré.

Vous voulez en savoir plus sur la collaboration avec notre datapartner exclusif ? Jetez un coup d'œil ici.

  • EA Sports
  • Konami
  • Bwin
  • Eleven Sports
  • Jupiler
  • Panini