Stathursday : les fondements du titre de Westerlo

© Orange Pictures

Chaque jeudi, dans la rubrique "Stathursday", nous zoomons sur des statistiques passionnantes fournies par notre datapartner StatsPerform. Cette semaine, nous dirigeons notre loupe vers le champion autoritaire de 1B Pro League : le KVC Westerlo. La figure du succès campinois se nomme Lukas Van Eenoo.

Après cinq ans, le KVC Westerlo fera son retour en Jupiler Pro League. Et il n'y a pas grand-chose à redire sur la promotion de l'entraîneur Jonas De Roeck (42 ans) et de ses hommes. Les Campinois sont en tête du classement en 1B depuis la troisième journée. Un départ en fusée avec la plus longue série d'invincibilité - 9 matchs, 7 victoires - a permis à Westerlo d'avoir le vent en poupe en début de saison. En se rapprochant de la ligne d'arrivée, le moteur ralentit un peu, mais l'écart avec les poursuivants reste suffisant.

Sur le plan défensif, le KVC Westerlo a été très solide, avec seulement 25 buts encaissés- cinq de moins que le vice-champion, le RWDM - et 10 clean sheets. Les Campinois ont géré les matchs comme aucune autre équipe, prenant l'avantage à 15 reprises pour 13 victoires. Cela démontre une certaine maturité, même si le KVC Westerlo est loin d'être l'équipe la plus âgée de 1B. L'âge moyen du noyau de De Roeck est de 24 ans et 314 jours. Seuls les noyaux de joueurs du Lommel SK et du R.E. Virton sont "plus jeunes". 

Sur les 44 buts marqués par le KVC Westerlo en 26 journées, très peu l'ont été sur des phases arrêtées. Pas moins de 36 buts ont été marqués de plein jeu (82 %). Cinq buts ont été inscrits depuis le point de penalty, et trois autres sur corner. Le KMSK Deinze (45) a marqué davantage, mais aucune équipe n'a marqué autant de buts de plein jeu. 

L'international espoir slovaque Jan Bernat (8 buts, 3 assists), le meilleur buteur macédonien Erdon Daci (9 buts), le gardien danois David Jensen (10 clean sheets) et les talents brugeois Maxim De Cuyper et Thomas Van den Keybus ont tous épaté la 1B, mais la plaque tournante du KVC Westerlo est Lukas Van Eenoo. C'est également ce que prouvent les data fournies par notre partenaire StatsPerform.

Le milieu de terrain de 31 ans est le prolongement de De Roeck sur le terrain. Van Eenoo est toujours le premier nom inscrit sur la feuille de match. Plus encore, il n'a manqué que 3 minutes avec le KVC Westerlo. Parmi les joueurs de champ de 1B, seul le milieu de terrain du RWDM Nicolas Rommens a un temps de jeu plus élevé. Et Van Eenoo a particulièrement bien utilisé son temps de jeu, avec 4 buts et 6 assists à la clé. À peine 3 joueurs (Rommens/9, Youssef Challouk/7 et Teddy Chevalier/7) ont délivré plus de passes décisives.

Van Eenoo constitue clairement la plaque tournante offensive du KVC Westerlo, puisqu'il a créé 67 occasions de but et a donné 55 corners ou centres réussis. Dans les deux statistiques, le joueur formé au Cercle Brugge n'est à nouveau devancé que par Nicolas Rommens. Toutefois, Van Eenoo se montre supérieur en termes de précision par rapport au milieu du RWDM . Plus de 85 % de ses passes sont en effet arrivées à bon port. Dans cette catégorie, le capitaine du KVC Westerlo appartient à nouveau aux meilleurs élèves de 1B. 

Bien que Van Eenoo ait joué un rôle clé dans la construction, il termine également bien ses occasions. L'algorithme de StatsPerform a calculé que ses tentatives n'auraient dû donner lieu qu'à 1,77 but. Van Eenoo en a inscrit 4. Dans ce domaine, il est également l'un des 10 joueurs les plus efficaces de 1B. Seuls trois milieux de terrain (Kevin Hoggas, Joachim Carcela et Gaetan Hendrickx) l’ont été davantage. 

Van Eenoo est bien sûr l'un des plus anciens Campinois, mais les jeunes pousses se sont également montrées cette saison. De Cuyper et Van den Keybus ont été mis en avant précédemment, mais le jeune joueur formé à Westerlo, Kyan Vaesen, s'est également révélé aux yeux du public. En 1B, il n'y a seulement que trois joueurs qui ont créé plus d'occasions de but que l'attaquant de 20 ans. 

Vaesen doit encore améliorer son efficacité. Il a marqué quatre buts, mais aurait dû en marquer au moins six selon les data de StatsPerform. Un point à travailler, car seulement trois joueurs de 1B ont créé plus d'occasions, selon les statistiques xG. Si Vaesen travaille sur ce point, il pourrait être un bel atout en Jupiler Pro League la saison prochaine.

Cet article a vu le jour grâce à l'aide de StatsPerform. Notre partenaire exclusif collecte et gère les performance data les plus diverses des matchs de Jupiler Pro League et 1B Pro League. L'accord avec StatsPerform a trois objectifs : un soutien sportif pour nos clubs, une couverture de meilleure qualité sur Eleven Sports et une communication plus forte.

Nos clubs peuvent notamment s'appuyer sur les live tracking data, afin que les entraîneurs puissent faire des ajustements sur la base des data pendant les matchs. En ce qui concerne le volet télévision et communication du partenariat, la Pro League et Eleven se concentrent sur la création de valeur ajoutée pour les supporters. Les data officielles de StatsPerform offrent aux supporters un aperçu unique des prestations de leur club ou joueur préféré.

Vous voulez en savoir plus sur la collaboration avec notre datapartner exclusif ? Jetez un coup d'œil ici.

Précédemment présenté dans la série "Stathursday" : 

  • EA Sports
  • Konami
  • Bwin
  • Eleven Sports
  • Jupiler
  • Panini
  • OSM
  • Toro
  • Score! Hero 2
  • Motorola
  • MG